Vous viendrez…

A la mémoire de Nadia Vebov

Vous viendrez, le temps défaisant le chant des coqs rouges,
Vous viendrez.
Dans l’ombre vieille ensemble nous épellerons
Les dures syllabes de mourir.

Le bruit de nos pas s’éteindra doucement
Et la roue des saisons sur la lande mauvaise ;
Loin sous le ciel un grand vol d’oiseaux blancs
S’abîmera encore sur le malheur habituel

Comme dans cette vie ancienne.

%d blogueurs aiment cette page :