09/03/17 : Jean Fanchette à l’Institut Français de Maurice

1703_ifm_affiche

A l’occasion du 25e anniversaire de la disparition du poète, éditeur et psychanalyste, l’Association Jean Fanchette a organisé  jeudi 9 mars 2017 avec l’Institut Français de l’Ile Maurice une soirée d’hommage, ainsi qu’une exposition dans la médiathèque jusqu’au 17 mars. Cet événement intervenait dans le cadre du 19e Printemps des Poètes intitulé « Afrique(s) ». Faisant écho à la rencontre organisée en juin 2016 au Columbia Global Centers Paris (voir aticle), il permettait ainsi de rendre hommage à Jean Fanchette au cœur de Rose-Hill, sa ville de naissance.

L’occasion de découvrir ou redécouvrir une œuvre poétique intemporelle, dont la « richesse » et « l’exactitude » ont été saluées par J.M.G. Le Clézio dans sa préface à L’Ile Equinoxe, l’anthologie poétique de Jean Fanchette rééditée en juin 2016 aux Editions Philippe Rey (avec également une postface du poète Michel Deguy). Une opportunité également de mieux comprendre cette personnalité éclectique à travers ses activités d’éditeur et de médecin psychanalyste.

Devant la centaine de personnes présentes dans le grand auditorium de l’IFM, la soirée associait lectures, témoignages, vidéos et images d’archives. Outre les interventions du directeur de l’IFM Jean Marc Cassam Chenai et de Catherine Caudan, responsable de la médiathèqu, la rencontre était animée par Philippe Rey (éditeur de l’Ile Equinoxe), Robert Furlong (comédien, spécialiste en littérature mauricienne et Francophonie, ex directeur de la Fondation Malcolm de Chazal), Issa Asgarally (coordinateur du Prix Jean Fanchette) et Véronique Fanchette (3e fille du poète et présidente de l’association).

Grâce à l’intervention de Dominique Vaysse (attachée de Coopération Educative à l’IFM), une excellente nouvelle a pu être annoncée : l’accord donné par le Ministère de l’Education de Maurice pour que le « poème de l’arbre enfant » soit lu dans toutes les écoles de l’île le 20 mars 2017, jour de la Francophonie.

L’IFM accueille également du 4 au 17 mars dans sa médiathèque une exposition présentant les différents univers du poète à travers les reproductions d’ouvrages, de photos et de lettres. De ses articles pour l’Express dont il fut le correspondant parisien à ses amitiés avec Lawrence Durrell ou Anaïs Nin, en passant par l’aventure de la revue Two Cities ou ses écrits sur le psychodrame.

L’événement a été relayée dans la presse mauricienne et en radio (voir notre rubrique Presse).

Téléchargez :
l’affiche de l’événement,
– le communiqué de presse de l’Institut Français de Maurice,
– le journal « 1951 : de Maurice à Paris » de Jean Fanchette qui avait alors 19 ans, évoqué par Philippe Rey